dondon

dondon

dondon [ dɔ̃dɔ̃ ] n. f.
• 1718; « refrain » 1564; onomat. qui exprime le balancement; cf. dodeliner
Fam. Grosse femme. Une énorme dondon. « tous ces goinfres et toutes ces dondons » (Claudel).

dondon nom féminin (radical onomatopéique dond- exprimant le balancement) Familier et péjoratif. Grosse dondon, femme ou fille qui a un fort embonpoint. ● dondon (expressions) nom féminin (radical onomatopéique dond- exprimant le balancement) Familier et péjoratif. Grosse dondon, femme ou fille qui a un fort embonpoint.

I.
⇒DONDON1, subst. fém.
Fam. et péj. Femme ou fille qui a beaucoup d'embonpoint. Vieille dondon. De fortes dondons aux corsages voyants (DORGELÈS, Croix de bois, 1919, p. 178) :
... elle demeura comme un modèle de Rubens, en gardant une beauté virile que ses rivales de la rue de Normandie calomniaient en la qualifiant de grosse dondon. Ses tons de chair pouvaient se comparer aux appétissants glacis des mottes de beurre d'Isigny; et, nonobstant son embonpoint, elle déployait une incomparable agilité dans ses fonctions.
BALZAC, Le Cousin Pons, 1847, p. 45.
[Avec un poss.] Hélas! fit Bastien, qui pensait à sa dondon et à l'impossibilité où il était de recevoir chez lui le moindre personnage officiel (L. DAUDET, Am. songe, 1920, p. 15).
Rem. On rencontre ds la docum. dondon au masc. Tout ce que l'on sait, c'est qu'il [Descartes] a fait un enfant à sa bonne. (...) J'eusse préféré apprendre qu'il eut fait un enfant par exemple à Christine de Suède. — Comment, à ce dondon! s'esclaffa Paul (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 364).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1579 [les domdaines duquel mot la souvenance demeure en ceste façon de parler] c'est une grosse domdom (H. EST, Precell. du lang. franç., p. 372, Feugère ds GDF.). Dér. de la racine onomatopéique dond- exprimant le balancement; suff. -on, avec redoublement expressif de la voyelle prob. d'apr. dondaine, p. anal. de forme, la dondaine étant grosse et courte. Fréq. abs. littér. :13. Bbg. MORIN (Y.C.). The phonology of echo-words in french. Language. Baltimore. 1972, t. 48, p. 105. — SAIN. Sources t. 1 1972 [1925], p. 442; t. 2 1972 [1925], p. 11.
II.
⇒DONDON2, DONDAINE, onomat. et subst. masc.
I.— ONOMAT. [Utilisé dans les refrains de certaines chansons populaires] La farida dondaine, gai! la farida dondé (BÉRANGER, Chans., t. 1, 1829, p. 94). Son mari m'a fermé sa maison, digue dondaine, digue dondon (LAFORGUE, Complaintes, 1885, p. 167).
II.— Subst. masc., vx. Onomatopée d'un bruit de cloche. Vous vous rappelez, dans les « Nozze di Figaro », le tintin et le dondon par lesquels Suzanne rappelle si plaisamment le bruit de la sonnette du comte Almaviva (STENDHAL, Haydn, Mozart et Métastase, 1817, p. 149).
Rem. On rencontre ds la docum. une attest. du verbe dondonner. Monsieur Lignières se mit à dondonner la messe avec ses deux cloches (GIONO, Eau vive, 1943, p. 167).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1564 ([RABELAIS], Cinquième Livre, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 3, p. 27 : Ils s'en repentiront dondaine : ils s'en repentiront don don). Redoublement expressif de la racine onomatopéique dond- exprimant le balancement; cf. déjà en a. fr. triquedondela dans un refrain, v. G. THURAU, Der Refrain in der französischen Chanson, Berlin 1901, p. 94. V. FEW t. 3, p. 138b. Fréq. abs. littér. :7.

1. dondon [dɔ̃dɔ̃] onomat.
ÉTYM. 1564, Rabelais; du rad. dod- (dodeliner), dond-, exprimant le gonflement et le balancement.
Vx. Bruit de cloches. → Ding, dong.
————————
2. dondon [dɔ̃dɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1579, domdom; onomat. qui exprime le gonflement et le balancement. → Dodeliner.
Fam. Femme ou fille qui a beaucoup d'embonpoint. || Une forte dondon. || C'est une dondon, une espèce de dondon.Surtout dans : grosse dondon.
1 C'était une grosse dondon
Grasse, vigoureuse, bien saine.
Scarron, Virgile travesti, 1.
2 Étrange contraste entre la génération Louis XIII (Richelieu, Charles Ier, Van Dyck, les Velasquez, Pascal) suprêmement aristocratique, élégante, raffinée et plutôt décadente, et la grosse santé charnelle, épaisse et sanguine de Louis XIV (Madame de Montespan, Vendôme — tous ces goinfres et toutes ces dondons).
Claudel, Journal, févr.-mars 1930.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Dondon — Administration Pays  Haiti !Haïti …   Wikipédia en Français

  • dondon — DONDON. s. fém. On appelle ainsi familièrement Une femme ou une fille qui a beaucoup d embonpoint, et de la fraîcheur. Une grosse dondon. Une bonne grosse dondon …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Dondon — For other uses, see Dondon (disambiguation). Dondon Dondon   Municipality   …   Wikipedia

  • dondon — (don don) s. f. 1°   Femme ou fille qui a beaucoup d embonpoint et de fraîcheur. Une grosse dondon. Une jolie dondon. •   Cependant la reine Didon Perdait sa face de dondon, SCARRON Virg. trav. dans LEROUX, Dict. comique.. 2°   S. m. Un des noms… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DONDON — s. f. Femme ou fille qui a beaucoup d embonpoint et de fraîcheur. Une grosse dondon. Une bonne grosse dondon. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Dondon — Original name in latin Dondon Name in other language Dondon State code HT Continent/City America/Port au Prince longitude 19.5262 latitude 72.24032 altitude 510 Population 5029 Date 2013 08 07 …   Cities with a population over 1000 database

  • DONDON — n. f. Femme ou fille qui a beaucoup d’embonpoint. Une grosse dondon. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Dondon — Recorded in a wide range of spellings including Dando, Daunay, Dauney, Dawnay, Dawney, Dorney (English) and Delaney, Dondon and Dundon (Irish), this is a surname of Norman French origins. It is locational and derives from the villages of Aunou or …   Surnames reference

  • dondon — n.f. grosse dondon, grosse femme …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • dondon —    Femme facile, qui se laisse prendre le cul par le premier venu, et, au besoin, se laisse baiser par lui.         Toinette, fraîche dondon,    Chantait ainsi son martyre.    JULES POINCLOUD …   Dictionnaire Érotique moderne


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»